Accompagnement par la recherche-action


Nos accompagnements par la recherche-action consistent à offrir à des groupes d’habitants ou à des institutions un cadre où les questionnements collectifs vont produire de l’action et où les temps théoriques constituent des détours au service d’actions futures. Il s'agit donc d'un travail essentiellement centré sur l'accroissement du « pouvoir d'agir » des acteurs concernés.
  
Institutions
Les institutions, les collectivités et les réseaux associatifs sont confrontés à une baisse continue de leurs ressources financières. Cette situation les amène à s'interroger sur leurs dépenses, notamment celles qui consistent à confier à des prestataires extérieurs leurs actions de communication, d'évaluation et de formation. 
Comment produire nous-mêmes des diagnostics ? Comment former nous-mêmes nos adhérents ? Comment créer nous-mêmes nos outils pédagogiques ? Comment nous réapproprier des domaines de compétences habituellement délégués à des tiers extérieurs ?  C'est pour répondre à ce type de questions que nous sommes régulièrement sollicités. Nous proposons à nos commanditaires de travailler à construire des chantiers-école, dans lesquels sont travaillées les différentes ressources en formation : co-formation, auto-formation et hétéro-formation. 


Pour comprendre de quoi il retourne, deux documents : 
Un exemple de chantier-école                             

Habitants
Habiter n'est pas résider : habiter consiste à investir un lieu, à y développer des réseaux, à y projeter ses désirs pour les transformer en expériences collectives. La dimension non-professionnelle ne signifie pas qu'on n’est pas compétent, bien au contraire... Que ce soit pour défendre des projets au sein des instances d'une collectivité, pour réaliser une enquête ou développer un projet associatif, nous soutenons des groupes d'habitants dans le développement de leurs capacités à habiter leur propre territoire.   Notre travail consiste bien souvent à éviter l'institutionnalisation trop rapide des initiatives, à créer pour ces projets de nouveaux espaces d'échanges, aussi bien avec l'institution qu’avec les autres habitants.
Marité et Jean-Claude, Habitants animateurs.